Livres récents: Voyage au pays des Ouïghours

Première visite en France de Rebiya Kadeer :Le gouvernement français doit entendre la voix des Ouïghours PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
Lundi, 14 Décembre 2009 21:11

Communiqué de Presse

Amnesty International France
Paris, le 11 décembre 2009 –  SF 09 M 120

Première visite en France de Rebiya Kadeer :

Le gouvernement français doit entendre la voix des Ouïghours

 

Amnesty International France (AIF) a invité Rebiya Kadeer, figure emblématique de la défense des droits des Ouïghours, à venir pour la première fois en France pour faire connaître et attirer l’attention sur les graves violations que subit ce groupe ethnique en Chine. 

Présidente du Congrès mondial des Ouïghours depuis 2006, aujourd’hui en exil aux Etats-Unis, Mme Kadeer réfute les accusations de « terrorisme, séparatisme et extrémisme religieux » par les autorités chinoises et rappelle que son combat tend à rétablir un dialogue constructif pour trouver une solution pacifique aux souffrances des Ouïghours. Elle « espère que les droits de son peuple seront reconnus sans que le sang ne soit versé et en accord avec le droit international ».

Lire la suite...
 
Une dissidente ouïghoure reçue à Paris PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 12 Décembre 2009 10:43

Rebiya Kadeer: Une dissidente ouïghoure reçue à Paris La dissidente ouïghoure en exil Rebiya Kadeer, en tournée européenne pour dénoncer le traitement des Ouïghours en Chine, a rencontré à Paris l'ambassadeur français chargé des Droits de l'Homme, François Zimeray, ont annoncé aujourd'hui le Quai d'Orsay et Amnesty international.

"Le respect des droits humains, la démocratie et l'État de droit doivent être au coeur des relations entre la France et la Chine", a souligné la dissidente à son interlocuteur, selon un communiqué d'Amnesty International France, qui a organisé l'accueil de la dissidente à Paris. "Des centaines d’étudiants ouïghours en exil en France ne peuvent pas retourner chez eux sans risques, la France doit leur apporter une protection", a-t-elle aussi demandé.

Lire la suite...
 
Xinjiang: cinq nouvelles peines de mort PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 03 Décembre 2009 12:25

La justice chinoise a prononcé aujourd'hui cinq nouvelles peines de mort après les émeutes meurtrières interethniques de juillet au Xinjiang (nord-ouest), a rapporté l'agence Chine Nouvelle.

Un tribunal d'Urumqi a condamné deux autres accusés à la prison à vie pour leur participation à ces émeutes qui s'étaient soldées par au moins 197 morts, selon un bilan officiel, dans la région habitée par de nombreux Ouïghours, de langue turque et musulmans.

Au début du mois de novembre, neuf personnes avaient été exécutées après avoir été condamnées à mort à la suite des émeutes de juillet dans la capitale de la Région autonome aux confins de l'Asie centrale, les pires violences en Chine en des décennies. © AFP

 
Les minorités chinoises cibles de la peine de mort PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 
Jeudi, 26 Novembre 2009 11:21
L’exécution récente de plusieurs Ouïghours et Tibétains après des violences ethniques en Chine a suscité des réactions internationales très critiques. Les autorités chinoises ont récemment exécuté neuf personnes – huit Ouïghours et un Chinois de l’ethnie Han – accusées d’avoir pris part aux émeutes de juillet 2009 dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang. Elles ignorent ainsi les appels lancés par la Coalition mondiale en faveur d’une enquête "ouverte, indépendante, transparente et impartiale".
Lire la suite...
 
La Chine se fait pincer en espionnant les Ouïghours en Bavière PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 
Mercredi, 25 Novembre 2009 15:02

Après la Suède en juin, c'est en Allemagne que les renseignements chinois se sont faits attraper alors qu'ils espionnaient la communauté ouïghoure. Une perquisition a eu lieu au domicile de 4 Chinois soupçonnés de faire remonter les informations à la Chine.

La Chine suit de près les activités des Ouïghours en exil à l'étranger. Probablement encore plus depuis les sanglantes émeutes de l'été dernier. En Allemagne, le renseignement chinois a été pris la main dans le sac.

La police criminelle allemande a perquisitionné les appartements de quatre Chinois soupçonnés d'avoir espionné les Ouïghours en Bavière, selon le site internet de l'hebdomadaire Der Spiegel. Les quatre hommes, résidant dans l'agglomération de Munich, seraient sous la responsabilité directe du consulat général de Chine dans la capitale bavaroise. Ils auraient été observés à plusieurs reprises par les enquêteurs en train de rencontrer discrètement un diplomate de la représentation chinoise.
Lire la suite...
 
<< Début < Préc 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Suivant > Fin >>

Page 25 de 30