Livres récents: Voyage au pays des Ouïghours

Communiqués de presse
Communiqué de presse : L’attaque meurtrière à Kunming attribuée aux séparatistes ouïghours PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 02 Mars 2014 15:03

Nous sommes très préoccupés par l'escalade de la violence entre le gouvernement dictatorial chinois et le peuple Ouïghour.

Nous condamnerons toute sorte de violence que ce soit: ce type de violence à Kunming contre les civiles, et la violence de l'Etat chinois qui se manifeste au quotidien chez le peuple Ouïghour.

Afin de sortir du paradoxe de l'œuf et de la poule, nous demandons à la Chine d’arrêter la répression et de privilégier le dialogue pour trouver une solution pacifique aux revendications des Ouïghours.

 

L'AOF

 
World Uyghur Congress (WUC) Troubled by Witness Accounts on Hotan Incident PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 19 Juillet 2011 12:27

Press release – For immediate release
19 July 2011
Contact:  World Uyghur Congress www.uyghurcongress.org
Tel. 0049 (0) 89 5432 1999 or e-mail Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Based on several witness accounts, the World Uyghur Congress (WUC) has serious doubts about the official version of the incident in Hotan, East Turkestan. While the WUC unequivocally condemns all acts of violence, it urges the international community to view Chinese state media reports on the incident with extreme skepticism and caution since similar events in the past have proven that the Chinese government is systematically spreading false information and suppressing any information that contradicts its official narrative.

According to the official Xinhua news agency, “thugs” forced their way into a police station, where they took hostages and engaged in a gunfight that resulted in several people dead. However, according to sources in Hotan, the shooting took place not at a police station, but at the close main bazaar of Hotan, in the Nurbagh area, when more than 100 local Uyghurs peacefully gathered to protest a police crackdown imposed on the city for the last two weeks. Demonstrators gathered and demanded to know the whereabouts of relatives who had gone missing into police custody. Police opened then fire on the demonstrators, killing at least 20 people. Based on information received from one hospital in Hotan, another 12 people were injured seriously, among them four women and an 11-year-old girl named Hanzohre. In addition, more than 70 people were arrested. The WUC fears the number of causalities to be much higher. Since the roads to Hotan city have been blocked by Chinese security forces and incoming and out-coming people are controlled and searched and martial law was imposed by the authorities in Hotan, it is difficult to obtain information on the incident. In addition, Chinese authorities immediately blocked internet searches on the incident within China to avoid that news on the events are spread in the country.

Lire la suite...
 
Des experts de l'ONU alarmés du renvoi forcé de Ouïghours en Chine PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 22 Décembre 2009 13:51
Des experts de l'ONU alarmés du renvoi forcé de Ouïghours en Chine22 décembre 2009 – Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture, Manfred Nowak, a fait part de sa préoccupation mardi à Genève après le renvoi forcé de vingt Ouïghours dans leur pays par le Cambodge, tandis que l'Experte indépendante sur les minorités, Gay McDougall s'est à nouveau inquiétée des tensions ethniques dans l'ouest de la Chine.
Ces personnes avaient demandé l'asile au Cambodge après avoir fui leur pays ces derniers mois, à la suite des troubles ayant secoué la région du Xinjiang (Turkestan oriental) dans l'ouest de la Chine. Des affrontements meurtriers ont opposé les communautés ouïghoure et han l'été dernier.
Lire la suite...
 
Première visite en France de Rebiya Kadeer :Le gouvernement français doit entendre la voix des Ouïghours PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 14 Décembre 2009 21:11

Communiqué de Presse

Amnesty International France
Paris, le 11 décembre 2009 –  SF 09 M 120

Première visite en France de Rebiya Kadeer :

Le gouvernement français doit entendre la voix des Ouïghours

 

Amnesty International France (AIF) a invité Rebiya Kadeer, figure emblématique de la défense des droits des Ouïghours, à venir pour la première fois en France pour faire connaître et attirer l’attention sur les graves violations que subit ce groupe ethnique en Chine. 

Présidente du Congrès mondial des Ouïghours depuis 2006, aujourd’hui en exil aux Etats-Unis, Mme Kadeer réfute les accusations de « terrorisme, séparatisme et extrémisme religieux » par les autorités chinoises et rappelle que son combat tend à rétablir un dialogue constructif pour trouver une solution pacifique aux souffrances des Ouïghours. Elle « espère que les droits de son peuple seront reconnus sans que le sang ne soit versé et en accord avec le droit international ».

Lire la suite...
 
Parlement européen: "Nous sommes concernés par les événements récents en Chine où douze personnes ont été condamnées à mort ..." PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 20 Octobre 2009 09:06

Le Président du Parlement européen lance un appel à l'abolition de la peine de mort

Communication du Parlement européen du 19 octobre 2009 - Coopération et Europe / Santé et social

Un appel pressant en faveur de l'abolition de la peine capitale a été lancé par le Président du PE, Jerzy Buzek, dans son allocation d'ouverture de cette session plénière à Strasbourg, avec une référence à la Journée européenne contre la peine de mort.
Le Président Buzek a rappelé que le 10 octobre était la Journée Mondiale contre la peine de mort et a réaffirmé l'engagement de l'Union européenne et du Parlement pour l'abolition de la peine capitale : " Nous demandons à tous les pays qui continuent d'appliquer la peine de mort de l'abolir ou, dans l'attente d'une abolition totale, d'établir un moratorium sur les exécutions et les condamnations à mort ".
Il a noté avec regret que la peine de mort était toujours en application dans un seul pays européen - la Biélorussie - et a critiqué des cas récents en Iran, en Chine et aux Etats-Unis :
" Nous condamnons l'utilisation de la peine de mort en Iran et sommes particulièrement inquiets du sort des Iraniens détenus suite à l'élection présidentielle contestée de juin dernier et qui ont récemment reçu la peine de mort ", le Président a dit.

" Nous sommes concernés par les événements récents en Chine où douze personnes ont été condamnées à mort suite aux troubles et aux violences ethniques dans la province du Xinjiang. Bien que de sérieux actes criminels aient été commis lors des violences, nous appelons les autorités chinoises à respecter les obligations d'un procès équitable et transparent.

" Nous sommes également concernés par les condamnations aux Etats-Unis, particulièrement dans l'état de l'Ohio, où plusieurs exécutions par injections létales ont été retardées après des tentatives échouées ".
Lire la suite...
 
<< Début < Préc 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 de 2